AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Toujours plus loin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar


✘ Messages : 28

MessageSujet: Toujours plus loin   Jeu 29 Nov - 0:56


Nelchaël & Ngaio


Je n’avais pu me résoudre à rester là-bas. J’en avais parlé à Camilla et elle l’avait assez bien prit, mieux que moi. J’allais devenir une loup-garou, je ne pouvais le croire, c’était le genre de situation qu’on ne pouvait imaginer nous arriver. J’allais devenir un monstre… C’est pour cette raison que j’ai pris la fuite. Moi en loup-garou était plus qu’inconcevable et moi tuant ou blessant les êtres qui m’étaient chères devenait tout simplement douloureux. Je marchais à travers les bois qui longeaient une route secondaire, je voulais éviter d’être vu. Mes pas s’enfonçaient dans la mousse humide qui avait eu raison de mes souliers, je pouvais sentir le froid me mordre les pieds. Cela faisait près d’un mois qu’il m’avait mordu, j’étais restée au refuge près d’une semaine avant d’en parler à Camilla. Je me rappelle encore l’expression de son visage… Comment l’oublier. J’étais sur la route depuis près de dix-neuf jours, je devais m’isoler, aller loin de toute population, les protéger de moi.

J’avançais rapidement, il ne restait que cinq jours avant ce moment qui me terrifiait et que je redoutais plus que tout, la pleine lune. Je suivais ce chemin qui allait me mener à Trondheim ce n’était pas du tout assez loin, je ne voulais pas être dans une ville je voulais être dans la nature, dans le nord le plus loin possible de toute vie. Je devais continuer à marcher, aller toujours plus loin.

La nuit était maintenant tombée depuis plus de quelques heures, il devait être entre neuf heures et dix heures du soir. J’étais totalement crevé, c’était assez pour aujourd’hui. Je m’éloignai alors de la route m’enfonçant dans la forêt pendant plusieurs minutes avant d’enfin m’arrêter. Le sol était trempé je pris une toile dans mon sac et l’étendit sur le sol avant d’y déposer mon sac de couchage. Sans attendre je retirai mes souliers et mes bas me faufilant sous la couverture et m’adossant contre une roche. J’avais bien choisi l’endroit, dans mon dos il y avait cette immense pierre qui me cachait du vent et devant moi plusieurs arbre qui me garantissait un camouflage acceptable. Malheureusement les nuits en Norvège était extrêmement froide en cette saison et c’était complètement impensable de faire un feu sans signaler ma position. Je frottai mes mains ensemble avant de les plonger dans mon sac et d’en ressortir un sac de plastique. Plusieurs amandes reposaient au fond, j’en pris une petite poignée avant de le refermer et de le remettre à sa place. Ne pouvant m’empêcher de grelotter je mangeais en silence claquant des dents sous le froid. Mon regard se promenait sur les arbres devant moi, j’étais aux aguets.


(c) alysha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


✘ Messages : 116
✘ Âge réelle : 24

MessageSujet: Re: Toujours plus loin   Jeu 29 Nov - 13:42


Ngaio & Nelchaël


Vivre sur Terre était beaucoup plus étrange que je me l’étais imaginé. Les sentiments qui s’emparaient de moi étaient totalement nouveaux, à un point que j’en devenais certaines fois imprévisible. J’en étais venu à me demander à quoi ressemblait réellement une vie sur Terre, alors que l’harmonie y régnait encore. Cette question s’était toujours immiscée dans mon esprit, mais à cette époque, mettre les pieds au sol, tel un humain me semblait irréaliste. Ici, j’étais déboussolé, même si depuis toujours, j’observais la vie se dérouler dans le monde des hommes. Mais malgré une certaine déstabilisation, j’étais satisfait. J’étais apte à choisir mes actions, j’étais maître de mon esprit, mon propre guide.

Depuis mon arrivée, j’avais tenté d’aider l’humain du mieux que je le pouvais. Les victoires s’accumulaient doucement, je gardais une certaine subtilité, un certain recul. Je me devais d’être vigilant, je désobéissais déjà assez aux ordres. Normalement, je ne devrais pas me mêler directement à tout ça, mais comme certains de mes frères et sœurs, c’était impensable de rester là, les bras croisés à observer ce génocide. À mon avis, les pertes humaines étaient déjà trop nombreuses, mais je savais qu’il y en aurait encore des centaines.

La nuit était tombée depuis quelques heures, lorsque je décidai de faire une balade nocturne. En temps normal, je devrais me reposer, puisque ma condition actuelle ne me permettait plus d’agir comme là-haut. Je devais dormir, me nourrir, m’abreuver… bref, mes besoins étaient identiques à ceux des humains. Mais, depuis quelques jours, j’avais de la difficulté à trouver le sommeil, tout comme cette nuit-là. Je marchai donc durant quelques heures, constatant une fois de plus que les efforts que je faisais m’affectaient sur Terre, contrairement à là-haut. La nuit était calme et silencieuse, jusqu’à maintenant, la forêt m’avait parût désertique. Pas une créature, pas un humain, ça me paraissait même étrange. Mais, je n’étais pas moins inquiet, je ne redoutais pas ces créatures, dans ma condition, j’avais conscience de ma force.

Un son subtil capta mon attention, je m’arrêtai soudainement, sourcils froncés. Mon regard balaya les arbres autour de moi avant de se poser sur une grosse pierre. Le son semblait provenir de là. Je m'approchai donc de la roche, curieux, me concentrant pour voir de quoi il s'agissait. Les pensées d'une femme vint soudain jusqu'à mon cerveau...

(c) alysha



Dernière édition par Nelchaël le Ven 15 Fév - 15:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


✘ Messages : 28

MessageSujet: Re: Toujours plus loin   Mer 5 Déc - 16:17


Nelchaël & Ngaio


J’avalais les dernières amandes qui me restait, bien que petit, cet encas avait calmé mon estomac qui depuis plus d’une heure faisait des sienne. J'aurais bien aimé un repas chaud et copieux, mais je ne pouvais faire la difficile. Je grelottais et mes dents s’entrechoquaient, j’entendais parfaitement les claquements répétitifs et trop bruyants que cela provoquait. ** Il fait tellement froid. Je donnerais tout pour un feu. ** Je frotte mes mains, essayant de me réchauffer inutilement. Attentive au son qui aurait pu m’alerter de la venue d’une quelconque menace, je me perdis rapidement dans mes pensées. Comme toujours, depuis les dernières semaines, le même sujet vint hanter ma quiétude, cette satanée morsure. ** J’y pense jour et nuit, je n’arrive toujours pas à saisir, pourquoi… J’ai tellement peur vous savez, je suis terrifiée. Les journées files à une vitesse affolante j’essaie de ne pas y penser, mais c’est plus fort que moi… Tout cela repasse en boucle dans ma tête sans arrêt…. Je n'y comprend rien, pourquoi m’avoir abandonnée… Je **

Je regardais les arbres sans jamais vraiment les voir, j’étais loin, loin dans mes pensées, mais voilà qu’un son attira mon attention. Ce n’est rien de bien fort, mais je l’avais entendu. Je tends l’oreille, j’ai tendance à être un peu paranoïaque, mais bon enfin je crois que c’est le lot de chacun. Immobile je me concentre. Mais plus aucun son, fausse alarme. Je m’adosse à nouveau à la roche. ** Relax Ngaio… dans une forêt il y a toujours du bruit… ** Je ferme les yeux et je respire calmement. Puis j’entends une branche se casser. Je me lève aussitôt, il y a quelqu’un et j’en suis sure. Je dirige une main tremblante à l’arrière de mes jeans et j’en ressors un couteau. Je suis debout et mes pieds nus son sur le sol complètement mouillé et glacial. Je tremble, ce n’est pas de froid, mais plutôt la peur. Mon regard se pose sur le couteau, il n’est pas très gros, je me maudis d’avoir oublié le plus gros au lac il y a plusieurs jours. Mais bon c’était toujours mieux que rien. ** Allez, montre-toi … ** Je tourne doucement sur moi-même le couteau vers l’avant je suis prête ** Sans peur… Je n’ai rien à perdre. **

(c) alysha
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


✘ Messages : 116
✘ Âge réelle : 24

MessageSujet: Re: Toujours plus loin   Ven 7 Déc - 0:30


Ngaio & Nelchaël


J'y pense jour et nuit, je n’arrive toujours pas à saisir, pourquoi… J’ai tellement peur vous savez, je suis terrifiée. Les journées filent à une vitesse affolante, j’essaie de ne pas y penser, mais c’est plus fort que moi… Tout cela repasse en boucle dans ma tête sans arrêt… Je m’y comprends rien, pourquoi m’avoir abandonnée… Je… Voilà les pensées qui me percutèrent. Une réelle détresse paraissait à travers ses paroles muettes. J’aurais aimé comprendre de quoi cette jeune femme parlais, ce qui c’était passé, mais je me demandais avant tout qui elle était. Elle m’intriguait, aussi car sa "voix" me rappelait celle de quelqu’un, mais qui ? Telle était la question. Je continuai d’avancer vers le rocher, d’un pas lent et discret, ou plutôt le plus discrètement que mon corps me le permettait. Relax Ngaio… dans une forêt il y a toujours du bruit… Ngaio ? Comme dans Ngaio, une de mes protégées, une de mes favorites, si j’ose le dire ainsi. Cette voix, c’était la sienne ? Peut-être… Allez, montre-toi… Sans peur… je n’ai rien à perdre. Oui, je la reconnaissais, c'était elle, j'en avais la certitude.

Je contournai le gros rocher, m’approchant de plus en plus d’elle. J’étais calme, tout à fait serein, sans peur… Je l’aperçu alors. Elle se tenait devant moins, un couteau à la main. Je ne pus m’empêcher de songer que son arme était mal choisie si elle s’attendait à rencontrer une quelconque créature. Puis mes yeux captèrent alors ce visage. Son visage. C’était ma Ngaio, si je pouvais me permettre de le dire ainsi. Elle était là, pointant un couteau vers moi, l’air craintive et pieds nus. Je fronçai légèrement les sourcils, penchant lentement ma tête sur la droite. Je levai doucement mes mains devant moi pour lui montrer que je n’étais pas armé.

« Doucement, je ne te veux aucun mal. » J’étais totalement sincère, je ne lui voulais absolument aucun mal, évidemment. Et j’étais sincèrement heureux de la voir saine et sauve, toujours en vie. Je me rappelai ses pensées, elle parlait d’abandon, ce qui me rappelait que d’une certaine façon je l’avais abandonné. Je ne savais pas ce qu’elle avait vécu durant ces dernières semaines, mais quelque chose la bouleversait. Que faisait-elle ici par ce froid ? Elle était si peu vêtue. Et comptait-elle dormir ici ? Si c’était le cas, je ne pouvais pas la laisser ainsi. C’était mon devoir de prendre soin d’elle, de la protéger, même ici, sur Terre. Elle était ma protégée, j’étais son ange gardien, je ne pouvais l’abandonner cette fois-ci. C'était hors de question, elle avait besoin de moi, je le sentais.

(c) alysha

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Toujours plus loin   

Revenir en haut Aller en bas
 

Toujours plus loin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [curiosité] - Actes originaux qui changent de l'ordinaire (suite 3)
» Roch Voisine - Comme j'ai toujours envie d'aimer
» Saint Mandrier , c'est toujours aussi joli.....
» Loin de Corpus Christi
» toujours fermer la porte !!!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Legend of the Damned :: Norvège :: Autre-