AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 ¤ J'aime la pensée qui garde une saveur de sang et de chair. ¤ Nominoé A. de Chanteloup

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar


✘ Messages : 274

MessageSujet: ¤ J'aime la pensée qui garde une saveur de sang et de chair. ¤ Nominoé A. de Chanteloup   Dim 30 Sep - 13:16


Nominoé Alexandrie de Chanteloup

featuring. Alyssa Miller

Nom(s)de Chanteloup Prénom(s) Nominoé Alexandrie Date de naissance23 avril 1663 Âge349 ans Lieu de résidenceLondres, Angleterre OriginesFrançaise/Espagnole RaceVampire MétierAucun Orientation sexuelleHétérosexuelle Statut socialCélibataire CréditSignature: Lightwoods

• Impatiente • Violente • Égocentrique • Impulsive • Changeante • Sarcastique • Têtue • Très mauvais caractère • Peut parfois se montrer insouciante • Relax • Intelligente • Fidèle • Charmante • Intuitive • Sincère • Femme de parole • Spontanée • Elle n’a jamais de regret • Joueuse • Solitaire



Il était une fois

Je me souviens de tout. Malgré ces trois cent vingt-sept années qui ont glissé sur moi comme la pluie sur un parapluie, elles n'ont laissé aucune marque sur mon corps, aucun indice sur mon visage et aucun trou dans ma mémoire. Aucun moment n'a été effacé ou même le moindrement altéré. Ces souvenirs sont aussi frais et vifs que celui du goût du sang. Je ferme les yeux et je revois tout, je garde les yeux clos et je replonge irrémédiablement dans ces souvenirs, dans mes souvenirs...

La pluie tombait abondamment sur la jeune femme étendue dans un champ. Elle était allongée à même le sol dans un mélange de neige et de boue. Les yeux clos, elle était totalement immobile. Sa poitrine ne se soulevait pas au rythme de sa respiration. Non aucun souffle ne l'animait aucune petite parcelle de vie ne s'attardait sur ce corps froid et trempé. Mais pourtant cela n'empêcha pas la jeune femme d'ouvrir les yeux et dans un mouvement d'ultime effort d'inspirer violemment. Elle toussa à quelque reprise, respirant bruyamment, tentant maladroitement de se remettre debout. Une fois sur pied la jeune femme porta une main à sa tête qui semblait prête à se fendre, pour ensuite la diriger à sa bouche. Son corps entier lui brûlait, chaque muscle, chaque infime morceau de sa peau lui apportait une douleur inconnue jusqu'à maintenant. Tremblante elle dirigea son regard sur elle, un sanglot s'étrangla dans sa gorge. Sa robe qui autrefois avait le mérite d'être d'un blanc perle était violemment déchirée et maintenant maculée de tâches rouges sombres.

Elle eut un haut-le-cœur, sa confusion se dissipait. Plusieurs larmes perlèrent sur le beau visage de la femme ensanglantée. Elle devait partir d'ici... s'il revenait. Chancelante elle regarda autour d'elle reconnaissant aisément, malgré la noirceur de la nuit, l'endroit où elle se trouvait. Cette étendue leur appartenait elle était à quelques minutes de son chez-soi. Elle se dirigea, du plus rapide que son pauvre corps le lui permettait, vers sa gauche. Sa maison se trouvait dans cette direction. Plus elle avançait plus les souvenirs s'éclaircissaient. Ce qui était réminiscence devint rapidement aussi clair que le cristal le plus pur. L'homme qui avait surgit devant elle, alors qu'elle était en route vers la maison, ne lui était pas inconnu. Non elle l'avait croisée à plusieurs reprises lors de la dernière semaine... Dans le parc lors de sa promenade, près du quai lorsqu'elle était venue voir son mari, pendant qu'elle faisait les emplettes... à plusieurs occasions, lui adressant sourire charmeur et œillade espiègle. Il lui avait même adressé la parole à deux occasions, lorsqu'elle était au quai et à l'église se présentant comme jeune héritier d'un domaine prospère. À deux reprises il l'avait invité à faire plus ample connaissance et à deux reprises elle avait gentiment décliné ces offres.

Elle se souvenait de tout. Comment il s'était jeté sur elle, la froideur de sa peau, sa bestialité, son visage, ses crocs, la violence, la souffrance, le sang, son sang dont il s'abreuvait, le viol, elle buvant le sang de l'homme, puis ce monstre lui saisissant la tête entre ces deux mains suivi d'un craquement sonore... Plus rien. En larme la jeune femme se mit à courir, parcourant les derniers mètres qui la séparaient de son foyer. Avant qu'elle n'y arrive, la porte s'ouvrit d'elle-même laissant un homme en sortir.

- Nominoé !! L'homme courut jusqu'à elle. Arrivé enfin à l'homme la jeune femme se jeta au cou de son époux et éclata en sanglot. Mon amour, j'étais si inquiet. Tu es glacée ! Et tu es complètement mouillée. Viens, on rentre. Nominoé ne bougea pas d'un doigt, elle restait là cramponnée au jeune homme. Sans attendre plus longtemps, il la souleva de terre l'entourant de ses bras protecteurs, l'emmenant dans la maison. La gorge de la jeune femme lui brûlait atrocement et son corps la faisait encore souffrir, mais la seule chose qui importait pour l'instant était les bras de l'homme autour d'elle. Une fois à l'intérieur l'homme se dirigea vers le foyer et s'y agenouilla tenant toujours sa femme dans ses bras.

- Tu ne craints r... L'homme cessa de parler apercevant la robe souillé de la jeune femme. Nominoé que c'est-il passé ? Le ton de l'homme était grave et rempli d'inquiétude. Elle ne répondit rien ne sachant quoi lui dire sur ce qui s'était passé... Il là prendrait pour une folle. Les pleurs de la jeune femme diminuèrent. L'impression de brûlure dans sa gorge persistait et la faim commençait à lui tenailler l'estomac. Il y avait une odeur délicieuse dans l'air, une odeur qui était totalement nouvelle et tout simplement alléchante. Il la força à se reculer un peu, il voulait la voir. En là voyant ces sourcils se froncèrent encore plus. Que s'est-il passé Nominoé ! Tu es couverte de sang, ta robe est en lambeau, on est en plein milieu de la nuit et tu as vraiment une mine affreuse. Sur ces paroles il approcha sa main et caressa tout doucement la joue de sa bien-aimée comme si d'un simple contacte il pourrait la briser. Elle le regarda un moment, il avait toujours été là pour elle, pourquoi serait-ce différent aujourd'hui.

- C'est un homme Antoine qui m'a fait cela. Les larmes recommencèrent à perler doucement sur la peau pâle de la jeune femme.

- Un homme ! Dis-moi qui ! Et je te jure qu'il... L'homme serait les poings, puis il commença à examiner sa femme. Ses bras, ses jambes, son ventre, son dos.

- Ce n'était pas un homme Antoine, c'était... un monstre...

- Oui il ne peut pas être humain pour s'attaquer à une femme. Je te jure que je vais le...

- Non Antoine, il n'était pas du tout humain. Les larmes continuaient de rouler sur les joues de Nominoé. Au rythme de ces paroles, la scène défilait dans sa tête. C'était un vrai monstre, un démon... Je...

- Ma chérie tu es secoué ce n'est...

- Non Antoine je l'ai très bien vu ! Sa gorge continuait de s'embraser et le sentiment de faim ne faisait qu'accroître.

- Viens mon amour, tu es troublé. Sur ces mots il se leva et entreprit de la prendre dans ses bras, l'inspection de ces blessures se ferait à l'étage. Il devait trouver d'où venait tout ce sang, parce que pour l'instant elle n'avait aucune blessure. On va faire ta toilette et on se couche. La jeune femme dégagea son bras de l'emprise d'Antoine, puis se leva.

- Je n'ai rien halluciné ! Il avait des crocs et bien que son visage semblait humain, il ne l'était pas... il m'a même... Sur ces mots elle fit glisser sa main jusqu'à sa gorge touchant ou les crocs de la créature s'étaient enfoncés dans sa chair. Son époux s'approcha d'elle, puis la serra contre son torse.

- Arrête Nominoé, tu vas te faire du mal pour rien. Tu es épuisée et ébranlé... On reparlera de tout ça demain quand tu auras reprit tes esprits. Elle sembla songeuse un petit moment, comment tout cela pouvait être réel, peut-être avait-il raison... Mais pourtant, tout avait l'air si vrai.

- Oh mon chéri, tout cela semble si réelle... Je sens encore ses crocs s'enfoncer dans mon cou... Cette magnifique odeur était toujours présente et toujours aussi délicieuse. Nominoé secoua la tête tentant d'éloigner la faim de son esprit. Ce n'était tout simplement pas le moment. Le jeune homme c'était quelque peu raidit.

- Pourquoi il aurait enfoncé ces crocs dans ton cou. Reprit-il doucement en la reculant légèrement. Il plongea ses yeux clairs dans ceux de sa douce. Son front était légèrement plissé, il semblait soucieux.

- Pour boire mon sang...Je sais, cela n'a aucun sens mais... L'homme prit la tête de la jeune femme et inspecta son cou, sur la gauche, la droite, devant et derrière, faisant glisser ses doigts à la recherche d'une quelconque morsure. Ne trouvant rien, il regarda à nouveau la jeune femme dans les yeux, mais cette fois il paraissait encore plus soucieux.

- Que s'est-il passé d'autre ? Il avait raison, cela ne servait absolument à rien de parler de cela... Elle l'inquiétait tout simplement.

- Tu avais raison Antoine, arrêtons d'en parler et allons sous l'édredon. Sur ces mots elle prit doucement la main d'Antoine et l'entraîna vers les escaliers. Elle était complètement épuisée. L'homme ne bougea pas, la ramenant doucement devant lui.

- Non Nominoé, je veux tout savoir. Il a bu beaucoup de ton sang, que s'est-il passé après ? Est-ce que tu en as bu toi aussi ? Son air était sérieux, il la regardait intensément. On pouvait sentir facilement l'inquiétude dans sa voix. Elle le regarda un petit moment avant de lui répondre.

- Et bien il m'a mordu à plusieurs endroits. Un frisson la traversa. Juste de repenser à tout cela la dégoûtait au plus profond de son être. Oui, il m'a forcé à boire de son sang... Puis elle alla se réfugier au creux de ses bras. Parler du viol était tout simplement au-dessus de ces forces. L'homme la serra fort embrassant ses cheveux. La jeune femme enfouit son visage dans le cou d'Antoine. Elle inspira profondément. Encore une fois elle détecta l'odeur si particulière si délicieuse, qu'est-ce que c'était ? Son esprit s'embrouillait légèrement. C'était captivant, alléchant. Sa gorge semblait en feu. Nominoé gémit quelque peu et dirigea une main à sa gorge, la sensation était si étrange et désagréable. Elle avait faim, trop faim...Et ça sentait si bon. Elle salivait, comme si elle avait devant elle son plat préféré, mais il n'y avait rien seulement Antoine. D'où venait cette odeur.

- Comment te sens-tu mon amour ? Antoine resserra son étreinte. Où as-tu mal ?

- Mon corps en entier me fait souffrir, surtout ma tête... Comment pouvait-elle avoir si faim, elle n'avait jamais ressenti une l'envie de manger à ce point ? Pour goûter à ce qui sentait si exquis, elle aurait tout donné.

- Et ta gorge est-ce qu'elle te brûle ? Surprise Nominoé leva le regard sur l'homme qu'elle aimait.

- Oui, comment le sais-tu ? Les yeux de d'Antoine commencèrent à s'embuer de larmes. Elle ne comprenait absolument rien à ce qu'il se passait.

- Et mon ange dit moi, est-ce que tu as très faim, je veux dire faim comme tu n'as jamais eu faim ? Tout en parlant il caressait doucement les bras de sa bien-aimée qui malgré le feu restait aussi glacés qu'un mort. Comment pouvait-il savoir ?

- Tu me fais peur Antoine comment peux-tu savoir ? Une larme glissa sur la joue de l'homme.

- Je t'aime mon amour. Sur ces mots il se pencha vers elle et l'embrassa. Nominoé lui retourna son baisé troublé par les agissements de son mari. Sa gorge s'enflamma alors de plus belle et la faim qui était déjà insupportable s'amplifia de façon terrifiante. C'était lui, Antoine qui avait cette odeur, elle le sentait maintenant parfaitement. La panique s'empara d'elle lorsqu'elle réalisa à qu'elle point elle avait faim, mais faim de lui. Elle décolla ses lèvres de l'homme, elle devait s'éloigner, mais il la retenait contre lui.

- Non Antoine ! laisse-moi je... Une douleur puissante lui transperça le dos. La jeune femme hurla de douleur et tomba sur le sol. Elle dirigea sa main dans son dos. Il y avait effectivement quelque chose, assez gros pour être empoigné. Elle le saisi, puis dans un autre cri de douleur l'extirpa et le ramena vers elle. La douleur était telle qu'elle lui fit presque tourné l'oeil. C'était un couteau, le couteau d'Antoine. Celui qu'il avait toujours avec lui, son couteau de travail. Elle leva le regard vers son époux, totalement désemparé par ce qu'il venait de se produire. Il la regardait un visage sévère recouvert de larmes.

- Je suis tellement désolé, ce sera bientôt fini. Il leva vers elle un tisonnier, puis instinctivement la jeune femme se jeta sur lui. Il se retrouva contre le foyer, la jeune femme l'y maintenant. Il la regardait dans les yeux. Doucement le regard d'Antoine s'abaissa se posant sur le couteau entré jusqu'au manche dans son abdomen. La jeune femme suivit son regard et découvrit avec surprise qu'elle tenait le couteau enfoncé dans son amour. Un fracas métallique se fit entendre et elle sursauta. L'homme avait lâché le tisonnier. Des larmes roulèrent à nouveau sur les joues de la jeune femme.

- Aidez-moi Seigneur, qu'est-ce que j'ai fait. Il s'écroula sur le sol entrainant dans sa chute sa meurtrière. Elle se traîna vers lui déposant une main sur son visage, caressant son visage. Sa joue maintenant rougis de son propre sang, il fixait toujours son épouse. La joue ensanglantée obnubilait complètement la jeune femme. Elle n'avait de yeux que pour cette tâche foncée. La brûlure était toujours là, la faim aussi, l'odeur elle encore plus forte et savoureuse.

- Je... t'... Nominoé s'approcha rapidement du cou de l'homme, elle devait goûter. Puis sans attendre elle céda à ces envies, vidant rapidement l'homme de son sang.

- Maman ? La vampire se retourna se retrouvant face à la petite fille qui lui ressemblait en tout point. Elle s'élança en direction de l'enfant...



Derrière l'écran

Ton prénom ou surnomWinter Ton âge 18 ans Fille ou garçon ?Fille Que penses-tu du forum ?J'adore le principe et le header Amoureux T'es arrivé là comment ?Essya m'a attiré de force ici ! Wink Code règlementOk par Lyov ! Un dernier mot ?écrire ici

CODES BY RAINBOWSMILE


Dernière édition par Nominoé A. de Chanteloup le Ven 5 Oct - 20:12, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


✘ Messages : 391
✘ Âge réelle : 25

MessageSujet: Re: ¤ J'aime la pensée qui garde une saveur de sang et de chair. ¤ Nominoé A. de Chanteloup   Dim 30 Sep - 13:22

Wow ! Han han Bienvenue à toi et merci de ton inscription Coeur ballon Excellent choix d'avatar Fou d\'amour Cette femme est comment dire... totalement magnifique Courir après l\'amou

Welcome to Legend of The Damned !



Tout d'abord, merci d'avoir choisi Legend of The Damned !

Alyssa Miller t’est réservée pour une durée de 14 jours. En cas de besoin, n’hésite surtout pas à demander un délai supplémentaire afin d'avoir tout le temps nécessaire pour terminer ta fiche. Nous te demandons ici, de créer ta présentation en suivant le modèle indiqué. En cas de besoin, n’hésite surtout pas à contacter un membre de l’administration, nous sommes disponible pour toute question.

L'accès au flood et aux jeux te sont ouverts pour facilité ton intégration au sein du forum durant ces 14 jours, mais n'en abuse pas ! Concentre-toi d'abord sur ta présentation, tu auras tout ton temps pour t'amuser par la suite !

Bon courage pour la rédaction de ta fiche et amuse-toi bien parmi nous !


_________________
The apples of the valley hold the seeds of happiness. The ground is rich from tender care, repay, do not forget, no. Dance in the dark of night, sing to the morning light. The apples turn to brown and black, the tyrant's face is red. The war is the common cry, pick up you swords and fly. The sky is filled with Good and Bad that mortals never know. Well, the night is long, the beads of time pass slow. Tired eyes on the sunrise, waiting for the eastern glow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


✘ Messages : 274

MessageSujet: Re: ¤ J'aime la pensée qui garde une saveur de sang et de chair. ¤ Nominoé A. de Chanteloup   Lun 1 Oct - 17:01

Merci à toi Lyov

En amour Disons que Jamie Dornan n'est pas mal non plus Wink Si tu t'ennuies n'hésite pas à venir me voir tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


✘ Messages : 357

MessageSujet: Re: ¤ J'aime la pensée qui garde une saveur de sang et de chair. ¤ Nominoé A. de Chanteloup   Lun 1 Oct - 17:03

Bienvenue Nominoé !! Razz

Je suis absolument en accord avec Lyov, Alyssa est superbe !! Shocked J'ai hâte de voir quel créature se cache derrière se visage de 349 ans. Succube, vampire..... scratch

Bonne chance avec ta présentation ! Et s'il y a quoique se soit n'hésite pas. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


✘ Messages : 391
✘ Âge réelle : 25

MessageSujet: Re: ¤ J'aime la pensée qui garde une saveur de sang et de chair. ¤ Nominoé A. de Chanteloup   Lun 1 Oct - 17:16

C'est rien ma belle Han han

(Essya, je t'ai déjà dit que t'étais pas mal non plus ? Coup de foudre)

_________________
The apples of the valley hold the seeds of happiness. The ground is rich from tender care, repay, do not forget, no. Dance in the dark of night, sing to the morning light. The apples turn to brown and black, the tyrant's face is red. The war is the common cry, pick up you swords and fly. The sky is filled with Good and Bad that mortals never know. Well, the night is long, the beads of time pass slow. Tired eyes on the sunrise, waiting for the eastern glow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


✘ Messages : 274

MessageSujet: Re: ¤ J'aime la pensée qui garde une saveur de sang et de chair. ¤ Nominoé A. de Chanteloup   Lun 1 Oct - 17:19

Merci pour l'accueil Essya Wink

Ah ! Mystère ! Vous saurez bien assez tôt Han han

Ouii, très belle Essya Fou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


✘ Messages : 204
✘ Âge réelle : 25

MessageSujet: Re: ¤ J'aime la pensée qui garde une saveur de sang et de chair. ¤ Nominoé A. de Chanteloup   Lun 1 Oct - 20:23

Je peux laisser ma marque ? Choix d'avatar très intéressant, je suis en total accord Coup de foudre Alors voilà, c'est dévoilé ? Vampire... Quelle tristesse ! Nuage gris Mais je réclame déjà un lien Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


✘ Messages : 274

MessageSujet: Re: ¤ J'aime la pensée qui garde une saveur de sang et de chair. ¤ Nominoé A. de Chanteloup   Mar 2 Oct - 12:12

Merci Lachlan Wink

Ce n'est pas triste du tout, sans vampire qui vous torturaient et qui vous videraient de votre délicieux nectar Amoureux

Un lien avec un humain... J'accepte volontiers je sens déjà le rapport de force qui s'installe Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


✘ Messages : 391
✘ Âge réelle : 25

MessageSujet: Re: ¤ J'aime la pensée qui garde une saveur de sang et de chair. ¤ Nominoé A. de Chanteloup   Mar 2 Oct - 15:26

Tu vas avoir le dessus Nominoé, en plus d'être humain, comme je l'ai dis, il est totalement docile ! Wink

_________________
The apples of the valley hold the seeds of happiness. The ground is rich from tender care, repay, do not forget, no. Dance in the dark of night, sing to the morning light. The apples turn to brown and black, the tyrant's face is red. The war is the common cry, pick up you swords and fly. The sky is filled with Good and Bad that mortals never know. Well, the night is long, the beads of time pass slow. Tired eyes on the sunrise, waiting for the eastern glow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


✘ Messages : 204
✘ Âge réelle : 25

MessageSujet: Re: ¤ J'aime la pensée qui garde une saveur de sang et de chair. ¤ Nominoé A. de Chanteloup   Mar 2 Oct - 17:35

De rien Wink

Wow, ça serait tu assez dommage de ne pas se faire torturer, ni vider de tout notre sang ! Nuage gris

Le rapport de force ? Très louche

Nik, t'as rien à dire à se point là ! Marteau

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


✘ Messages : 274

MessageSujet: Re: ¤ J'aime la pensée qui garde une saveur de sang et de chair. ¤ Nominoé A. de Chanteloup   Mar 2 Oct - 22:53

Donc très docile, je dois admettre qu'il a l'air d'un bon chien-chien Wink

Extrêmement dommage Miammm

Oui, oui un rapport de force, mais ne t'en fait pas, c'est très amusant tu va voir: Moi plus puissante, toi soumis à moi... Sarcasme C'est bien, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


✘ Messages : 204
✘ Âge réelle : 25

MessageSujet: Re: ¤ J'aime la pensée qui garde une saveur de sang et de chair. ¤ Nominoé A. de Chanteloup   Ven 5 Oct - 16:17

Moi, un chien-chien ? Baton de baseball

Euhhh, dans certaines situations ça pourrait être bien, mais dans celle là, je ne croirais pas ! Hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


✘ Messages : 274

MessageSujet: Re: ¤ J'aime la pensée qui garde une saveur de sang et de chair. ¤ Nominoé A. de Chanteloup   Ven 5 Oct - 20:23

Ce n'est pas de ma faute je ne me fit qu'aux apparences ! Razz

Bon, bon, bon Lachlan est un peu tordu Wink Tu vois on se ressemble peut-être plus que tu ne le croit tongue

** J'ai terminé !! Fou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


✘ Messages : 391
✘ Âge réelle : 25

MessageSujet: Re: ¤ J'aime la pensée qui garde une saveur de sang et de chair. ¤ Nominoé A. de Chanteloup   Ven 5 Oct - 20:43

Nominoé, ma belle Nominoé, j'aime ton histoire ! Coup de foudre J'aime ton écriture, tes expressions, j'aime ton avatar... j'aime tout ! Tout est vraiment complet, impeccable, je ne peux que t'accepter Wink

Amuse-toi bien et si tu as des questions, n'hésite pas !

Soul (Lachlan), c'est un tordu qui ne veut pas s'assumer. Il se la joue peace and love, et pourtant... Very Happy

M'enfin, bref Fou

Welcome to Legend of The Damned !



Alyssa Miller t'est désormais attribué ! Et te voilà maintenant devenu un membre à part entière de Legend of The Damned !

Tu peux désormais créer une fiche de liens et une fiche de RP dans la section Développement. Dans cette même section, tu pourras faire tes demandes de métier et de logement. Rien de cela n’est obligatoire, mais facilite l’intégration sur le forum, c’est donc à toi de voir !

N’oublie pas de remplir ton profil, il peut s’avérer très utile pour les autres membres. Pour toute question, nous sommes là !

Amuse-toi bien et encore une fois, merci de ton inscription !


_________________
The apples of the valley hold the seeds of happiness. The ground is rich from tender care, repay, do not forget, no. Dance in the dark of night, sing to the morning light. The apples turn to brown and black, the tyrant's face is red. The war is the common cry, pick up you swords and fly. The sky is filled with Good and Bad that mortals never know. Well, the night is long, the beads of time pass slow. Tired eyes on the sunrise, waiting for the eastern glow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


✘ Messages : 274

MessageSujet: Re: ¤ J'aime la pensée qui garde une saveur de sang et de chair. ¤ Nominoé A. de Chanteloup   Ven 5 Oct - 22:23

Merci beaucoup Lyov Razz

Donc un peace and love, j'aurais jamais devinée. Je l'imaginais surtout en petit garçon soumit, ayant un gros penchant pour le sexe domination soumission clin d\'oeil

La vie m'étonnera toujours !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar


✘ Messages : 391
✘ Âge réelle : 25

MessageSujet: Re: ¤ J'aime la pensée qui garde une saveur de sang et de chair. ¤ Nominoé A. de Chanteloup   Sam 6 Oct - 10:12

Bin, un peace and love soumit, avec un fort penchant pour le sexe domination soumission Wink

_________________
The apples of the valley hold the seeds of happiness. The ground is rich from tender care, repay, do not forget, no. Dance in the dark of night, sing to the morning light. The apples turn to brown and black, the tyrant's face is red. The war is the common cry, pick up you swords and fly. The sky is filled with Good and Bad that mortals never know. Well, the night is long, the beads of time pass slow. Tired eyes on the sunrise, waiting for the eastern glow.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ¤ J'aime la pensée qui garde une saveur de sang et de chair. ¤ Nominoé A. de Chanteloup   

Revenir en haut Aller en bas
 

¤ J'aime la pensée qui garde une saveur de sang et de chair. ¤ Nominoé A. de Chanteloup

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» jolies pensées
» pharmacie de garde
» La ZM-FN / Marine monte la garde au Palais Royal à Bruxelles
» que j'aime la Grèce!
» Information au sujet de la garde en milieu familial n°5

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Legend of the Damned :: Le commencement :: Les Présentations :: ✘ Fiches validées
-